Fidelio à construire soi-même

Dans cette période marquée par la pandémie du coronavirus, nous nous sentons souvent restreints dans notre participation, active ou passive, à la vie culturelle. C’est surtout dans le monde du théâtre et de la musique que ces restrictions sont ressenties avec une ampleur inconnue jusque-là. Puisque nous ne pouvons pas aller à l’opéra, nous aimerions au moins que chacun puisse faire rentrer le théâtre chez lui.

A cet égard, le théâtre de papier se révèle particulièrement bien adapté. Il a d’ailleurs été développé au dix-neuvième siècle avec des objectifs similaires. Cette forme théâtrale a pu s’imposer, parce que l’accès au théâtre, à l’époque, n’était pas donné à tout le monde, et que les moyens audio-visuels dont nous disposons actuellement n’existaient pas encore. Il est donc beaucoup plus facile, à mains égards, de faire jouer un opéra comme Fidelio de Beethoven, dans le salon familial.

Nous aimerions vous inviter à profiter de la période qui précède Noël pour effectuer tous les préparatifs nécessaires pour jouer le seul opéra de Beethoven au sein du cercle familial, à l’instar des Buddenbrook. A cet effet, grâce au soutien amical des “bibliothèques de la ville de Mayence (Bibliotheken der Stadt Mainz) et de la bibliothèque des sciences de la ville de Mayence (Wissenschaftliche Stadtbibliothek der Stadt Mainz)”, nous mettons à votre disposition du matériel d’époque. Vous pouvez découper vous-même les figurines, les coulisses, et les décors pour les coller sur du carton. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à répéter le texte correspondant et à rajouter la musique de Beethoven aux moments opportuns.

GS 32, 1, K
GS 32, 1, K
GS 32, 1, l
GS 32, 1, L
GS 32, 5, 282
GS 32, 6, 2

Bibliotheken der Stadt Mainz – Wissenschaftliche Stadtbibliothek GS 32, 1, k; GS 32, 1, K; GS 32, 1, l; GS 32, 1, L; GS 32, 5, 282; GS 32, 6, 2 –

FR | DE

Proscenium No. 7, Mainz; Bildnachweis: Bibliotheken der Stadt Mainz – Wissenschaftliche Stadtbibliothek GS 32, 6, 2.