Palais des Larmes (Tränenpalast) Berlin, août 2019

Le bâtiment construit en 1962 près de la gare Friedrichstraße à Berlin, appelé Palais des Larmes (Tränenpalast) dans le langage populaire, a servi sous la dictature communiste et jusqu’en 1990 de bureau d’enregistrement des personnes qui voulaient sortir de la RDA et se rendre à Berlin-Ouest.

Ce bâtiment plus que tout autre rappelle la séparation de l’Allemagne et les destins qui s’ensuivirent. Beaucoup ont dû faire ici leurs adieux aux amis et parents. Les Allemands de l’Est se souviennent douloureusement du fait que la frontière leur était fermée, d’autres subissaient, impuissants, des contrôles humiliants à la frontière.

C’est en 2011 que la fondation Maison de l’Histoire de la République fédérale d’Allemagne (Stiftung Haus der Geschichte der Bundesrepublik Deutschland) a ouvert dans ce bâtiment inscrit au patrimoine l’exposition permanente « Expériences aux frontières. Le quotidien de la division de l’Allemagne ».

Photo Philippe Maupetit / Texte Haus der Geschichte
https://www.museumsportal-berlin.de/fr/musees/tranenpalast/

Dijon, du 7 au 26 novembre 2019. Exposition Mur(s) 1989 : 2019

Rue Buffon

Ecole du Nord, Place de la République

Place de la Sainte Chapelle

Maison Rhénanie-Palatinat

Il y a 30 ans, le Mur de Berlin s’effondrait

La Maison de Rhénanie PalatinatPhilippe Maupetit et la Ville de Dijon vous proposent le regard croisé dans le temps du Photographe autour de quatre thématiques : le Mur, la Destruction, l’Ouverture et enfin la Mémoire.

Philippe Maupetit, photographe du quotidien régional Le Bien Public à l’époque, était en novembre 1989 à Berlin pour saisir l’événement. 30 ans après, il pose un nouveau regard sur les lieux de cette ville devenue la capitale d’Allemagne.

L’exposition s’affichera de la Maison Rhénanie Palatinat au cœur de la ville, en passant par les murs de l’école du Nord, place de la République, de la rue Buffon, et sur des reproductions des éléments du mur de Berlin place de la Sainte Chapelle.

map

À découvrir dans le livret de l’exposition : les paroles qui ont marqué les événements, les moments forts de l’histoire du Mur et les ressentis de dijonnais 30 ans après sa chute.

Pour en savoir plus le photographe : visitez le site internet de Philippe Maupetit

En partenariat avec Philippe Maupetit, la ville de Dijon et avec le soutien financier du Goethe-Institut