KULTURBöRSE Gnoien

Nom complet de la structure d’accueil :
MGH/Familienzentrum KULTURBÖRSE cultura mobile e.V.

Coordonnées :
KULTURBöRSE Gnoien
Teterower Straße 22
D-17179 Gnoien
Allemagne

www.kulturboerse-gnoien.de

Qui sommes-nous ?

La « KULTURBöRSE » (bourse culturelle) existe à Gnoien depuis plus de 11 ans. Elle est depuis 2008 un centre familial et depuis le 1er mars 2017 une maison intergénérationnelle. Dès le début, il devait s’agir d’une maison pour toute la famille. La seule différence est que le rôle de notre structure est également reconnu par l’administration. La rencontre et l’échange des générations, l’apprentissage naturel des uns et des autres, avec les uns et les autres, était fait auparavant au sein des familles et doit être aujourd’hui possible dans les maisons intergénérationnelles. Ainsi nous prenons en charge une partie de « la facture de l’évolution démographique ».

Qu’est-ce que cela signifie pour la « KULTURBöRSE » à Gnoien ?

Ce qui a fait ses preuves a été conservé, du nouveau est venu s’y ajouter. Les activités existantes sont si diverses que chacun peut trouver « chaussure à son pied », peu importe que l’on soit jeune ou âgé, que l’on soit juste d’à côté ou de plus loin. Les plus jeunes en âge d’aller à la crèche, vont au jardin d’enfants. Tandis que les participant.e.s aux cours les plus âgé.e.s ont dépassé les 70 ans. Tous ont les mêmes souhaits et espoirs de se mettre en route pour le Teterower Straße 22 :
« Je souhaite être créatif, être avec d’autres personnes, donc de sortir de l’isolement, découvrir et essayer de nouvelles choses, rester en forme et en bonne santé, avoir des ami.e.s, tisser des relations, jouer, être vivant, apprendre, faire quelque chose pour la communauté, l’environnement ».

À cet effet, les différentes “portes” de la maison intergénérationnelle de Gnoien restent ouvertes et proposent : de bricoler à l’atelier, d’expérimenter et d’inventer au laboratoire, de rechercher et de développer divers projets environnementaux, de cuisiner et savourer à la cuisine, de tricoter, de peindre, d’essayer quelque chose d’artistique dans l’atelier créatif, de jouer sur la scène de théâtre, d’échanger et de regarder au cinéma, de bouger dans la salle pour le Yoga, la danse et le Tai Chi, de rencontrer et de discuter dans la cour, d’apprendre des langues étrangères et à chanter au « café des générations » (Generationencafé). Tout cette offre existe déjà et doit être utilisée davantage par les membres.

De nouvelles activités sont arrivées, ainsi le « Generatinonencafé » est ouvert à un nouveau thème chaque semaine. Plein de nouvelles idées planent encore dans la salle et dans les têtes. Le conseil familial déjà bien établi sera élargi, de sorte que quiconque le souhaite obtiendra un rendez-vous. La “culture” rencontre régulièrement les “cultures” lors de notre fête annuelle. Beaucoup de choses ont bougé avec la reconnaissance du travail des employés de la KULTURBÖRSE depuis toutes ces années. Ainsi la maison intergénérationnelle de Gnoien peut rendre l’avenir pour les jeunes et moins jeunes encore plus prometteur.

Ce que nous proposons au futur volontaire :

Comme la vie, les différentes activités sont très diverses. Ainsi, le ou la prochain.e volontaire a l’embarras du choix.
Il ou elle pourra se chercher lui.elle même et ainsi trouver le ou les domaine.s où il ou elle voudra s’investir : dans les groupes de théâtre et de danse, dans l’un des ateliers, au laboratoire, dans un des projets de formation à l’environnement, mais aussi dans notre cuisine pour les enfants… Il y a vraiment de très nombreuses possibilités chez nous.

Puisque nous travaillons depuis longtemps avec les jeunes, nous sommes très ouverts aux nouvelles idées et à l’arrivée de nouveaux membres. L’intégration et l’inclusion sont un autre domaine où le.la volontaire pourra s’engager. Bien sûr des projets personnels pourront être développés.

Malheureusement, nous ne pouvons pas héberger nous-même le.la volontaire, mais nous aiderons volontiers dans les recherches d’un logement dans les environs.

Nous attendons du ou de la futur.e volontaire :

Le ou la volontaire devra être créatif.ve, autonome et aimer le contact avec les enfants, curieux.se et avoir envie de découvrir de nouvelles choses.

Des connaissance de base en allemand sont souhaitées

La ville de Goien est assez éloignée d’une grande ville (Rostock est la plus proche et se trouve déjà à un peu plus de 50 km). Il serait donc intéressant de disposer du permis de conduire et d’avoir un véhicule personnel.