East-Side-Galerie, Berlin, août 2019

East-Side-Gallery , Berlin, août 2019

Le Baiser de l’Amitié de Dmitri Vrubel restauré
„ Mein Gott hilf mir, diese tödliche Liebe zu überleben |
„Mon Dieu, aide-moi à survivre à cet amour mortel“

La East-Side-Gallery se situe sur la Mühlenstraße, dans le quartier Berlin-Friedrichshain, entre le pont Oberbaumbrücke et la gare de l’Est.

Il s’agit de la plus longue section du mur encore debout (1,3 km environ ). Elle est constituée de 118 peintures d’artistes de 21 pays, du côté Est du mur de Berlin. C’est peut-être la plus grande galerie permanente en plein air dans le monde.

Le baiser fraternel socialiste est une forme spéciale de salutation entre des personnalités d’États communistes ou socialistes. Cet acte montre le lien spécial qui existe entre ces États. Le baiser fraternel socialiste consiste en une étreinte, suivie de trois baisers alternés sur les joues. Dans de rares cas, et pour montrer un lien exceptionnel entre les parties, les baisers se font sur la bouche.

Photo Philippe Maupetit / Texte Wikipedia

Dijon, du 7 au 26 novembre 2019. Exposition Mur(s) 1989 : 2019

Rue Buffon

Ecole du Nord, Place de la République

Place de la Sainte Chapelle

Maison Rhénanie-Palatinat

Il y a 30 ans, le Mur de Berlin s’effondrait

La Maison de Rhénanie PalatinatPhilippe Maupetit et la Ville de Dijon vous proposent le regard croisé dans le temps du Photographe autour de quatre thématiques : le Mur, la Destruction, l’Ouverture et enfin la Mémoire.

Philippe Maupetit, photographe du quotidien régional Le Bien Public à l’époque, était en novembre 1989 à Berlin pour saisir l’événement. 30 ans après, il pose un nouveau regard sur les lieux de cette ville devenue la capitale d’Allemagne.

L’exposition s’affichera de la Maison Rhénanie Palatinat au cœur de la ville, en passant par les murs de l’école du Nord, place de la République, de la rue Buffon, et sur des reproductions des éléments du mur de Berlin place de la Sainte Chapelle.

map

À découvrir dans le livret de l’exposition : les paroles qui ont marqué les événements, les moments forts de l’histoire du Mur et les ressentis de dijonnais 30 ans après sa chute.

Pour en savoir plus le photographe : visitez le site internet de Philippe Maupetit

En partenariat avec Philippe Maupetit, la ville de Dijon et avec le soutien financier du Goethe-Institut